Guadeloupe-Expansion

Eléments clés

  • Partager sur Facebook
  • Diminuer les caractères
  • Augmenter les caractères

Principaux chiffres

     

 

Coordonnées

 

16° 15′ 00″ Nord
61° 34′ 59″ Ouest 

 

 

Fuseau horaire

 

UTC -4

 

 

Villes principales 

 

Basse-Terre (Chef-lieu/capitale administrative)
Pointe-à-Pitre (sous-préfecture)
Baie-Mahault
Les Abymes

 

Démographie

 

Population 

   

403 355 habitants (INSEE, 2010)

Taux de natalité

13,3‰ (INSEE, Provisoire 2011)

Taux de mortalité

7,4‰ (INSEE, Provisoire 2011)

Minorités ethniques

Noirs ou Mulâtres 90%, Blancs 5%, Indiens, Libanais, Chinois moins de 5%

Langue  officielle 

Langue régionale

   

Français

Créole guadeloupéen

Monnaie  

 

Euro

Superficie totale  

 

1 628 Km²

Indicateurs économiques(2011)

 

 PIB à prix courant (en milliards d’€)

8.6 (en 2010)

 Taux de croissance du PIB en volume  

 

2.7%(en 2010)

 PIB/Habitant (en €)  

 

18 656(en 2010)

 Taux de chômage BIT  

 

22,6%

 Création d’entreprise  

 

6 340

 Importations (en millions d’€)  

 

2 642,4

 Exportations (en millions d’€)  

 

234,8

 Taux de couverture :  

 

8,9%

 

 

Religions : Catholiques romains 95%, Hindous et adeptes de religions africaines 4%, Protestants 1%


Climat et risques naturels

Climat

La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical, humide et insulaire, marqué par des températures douces, l'humidité, le rayonnement solaire élevés et une ventilation quasi constante avec les alizés.

  • Une saison sèche (janvier à mi-avril);
  • Une période intermédiaire marquée par une augmentation progressive des précipitations;
  • Une saison humide appelée « saison cyclonique » (mi-juin à mi-novembre);
  • Une nouvelle saison de transition de la mi-novembre à décembre, marquée par une diminution de la température de la mer, associée à un renforcement des alizés entraînant une chute rapide de la pluviométrie.


La Guadeloupe abrite l’un des dix Parcs nationaux de France qui rayonnent en Europe et dans le monde. Il s’agit d’une réserve naturelle qui abrite une faune et une flore exceptionnelle. Le Parc national de la Guadeloupe d’une superficie de 116 000 hectares est reconnu par l’Unesco Réserve Man and Biosphere.

Risques naturels

  • Ouragans
  • Eruption volcanique : le volcan la Soufrière est le point culminant de la Guadeloupe et des Petites Antilles à 1 467 m. Le volcan de type Péléen est encore actif (fumerolles, vapeurs sulfureuses et sources chaudes sur les flancs et le dôme). Sa dernière éruption remonte à 1976.
  • Risques sismiques.


L’enseignement

  • L'Université des Antilles et de la Guyane (UAG) (UAG)est répartie en Guadeloupe, Guyane et Martinique.
    Le pôle Guadeloupe comprend :
    • Administration générale,
    • Pôle Universitaire Régional de Guadeloupe,
    • Département pluridisciplinaire de lettres, Sciences humaines,
    • Institut Universitaire  de Technologie (IUT),
    • UFR Sciences Exactes et Naturelles,
    • UFR Sciences juridiques et Economiques,
    • UFR Sciences et Techniques des activités sportives,
    • UFR Medicine,
  • L’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) ;
  • Classe préparatoires aux grandes écoles.


La santé

  • L'Agence Régionale de la Santé (ARS) : Elle est l'interlocuteur unique chargé du pilotage du système de santé et de la mise en œuvre de la politique de santé publique dans une région;
  • Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre/Les Abymes (CHU)
  • Centre Hospitalier de Basse-Terre (CHBT);
  • Centre d’Implantologie Dentaire (CIDR)  aux normes européennes;
  • L’Institut Pasteur qui se constitue du Laboratoire de Recherche sur la tuberculose et les mycobactéries, de l’unité Environnement Santé, du laboratoire d'Hygiène de l’Environnement accrédité COFRAC. Il est également un acteur du contrôle sanitaire et assure un service de vaccination.


Le transport, energie et réseaux de communication

Une infrastructure portuaire au centre du couloir maritime situé entre l’Europe et le canal du Panama. Guadeloupe Port Caraïbes – « L’excellence Européenne », répartie sur 5 sites :

    • Terminal de Jarry/ Zone de Commerce International (ZCI) : Cette zone logistique rassemble la Zone d'Entrepôts Francs, le Parc Industriel et le Complexe World Trade Center/ Domaine Industriel et Commercial (DIC);
    • Le port en rade ouverte de Basse-Terre;
    • Le port de Folle Anse (Marie-Galante);
    • La gare maritime de Pointe-à- Pitre;
    • Le port de plaisance de Bas-du-fort (Gosier).


Une plate-forme aéroportuaire internationale: Pôle Caraïbes

Sur le plan de la production d’énergie, la centrale EDF de Jarry Baie-Mahault répond au principal des besoins en électricité. Une diversification résolue et significative des sources de production existe avec la centrale bagasse-charbon du Moule, la centrale géothermique de Bouillante et le développement de fermes éoliennes.

L’accès aux réseaux de communication haut débit, critère auquel les entreprises sont de plus en plus sensibles, est quasiment généralisé à toutes les communes de l’archipel.